Conférence « La superstition en milieu rural: les rites de protection » de Jean-Laurent VONAU

Conférence « La superstition en milieu rural: les rites de protection » de Jean-Laurent VONAU

Le dimanche 20 février 2022 De 14h à 18h

A 16h : Jean-Laurent VONAU, président fondateur du CHAN (Cercle d’Histoire et d’Archéologie d’Alsace du Nord) et de l’AMROF (Amis de la Maison Rurale de l’Outre-Forêt), propose une conférence autour des superstitions alsaciennes et les rites de protection.

Il évoquera les pratiques superstitieuses en Alsace (us et coutumes, gestes, danses, jets d’interdits, objets, proverbes,…) correspondant à une société rurale très marquée par l’ignorance des maladies, des épizooties, des pandémies…

Ses propos seront illustrés par la projection de photos d’objets présentés à l’exposition.

Tout au long de l’après-midi vous pourrez visiter la Maison Rurale ainsi que l’exposition « Sorcières : rites, croyances et persécutions en Alsace ».

               Chasse aux sorcières

Entre les années 1440 et 1640, notre région a connu un des épisodes les plus sinistres de son histoire. Au cours de ces deux siècles, des milliers de personnes, majoritairement des femmes, sont passées en jugement devant des tribunaux qui ne leur laissaient guère de chance. Près de 1600 bûchers ont flambé près des villes et des villages d’Alsace. Avec le recul, on est sidéré devant la cruauté des méthodes employées, en contradiction avec l’Humanisme qu’on attribue généralement à cette période. C’est oublier que ces procédés sont hérités du Moyen-Âge, au même titre que le concept de sorcière. L’exposition prêtée à la Maison Rurale par les Ateliers de la Seigneurie d’Andlau témoigne en vingt panneaux de ce drame, en explorant ses racines et en le replaçant dans un cadre géographique plus vaste.

               Croyances magiques et rites de protection

L’exposition aborde aussi un aspect moins connu. Au moment où s’allument les premiers bûchers, les croyances et les pratiques de la magie populaire forment la toile de fond des mentalités. Souvent issues du paganisme germanique, elles ont facilité la tâche des inquisiteurs, puis des juges laïques. Elles ont survécu à la Grande Chasse et n’ont commencé à s’évanouir que récemment, avec les progrès de la médecine. Grâce à la *collection privée de M. Raymond Heidinger, auteur d’une publication  sur les Wettersegen et autres objets mystérieux Entre croyance et magie, le public pourra se replonger dans le monde étonnant des croyances magiques et des rites de protection millénaires qui ont imprégné nos ancêtres et qui font indéniablement partie de notre patrimoine culturel.

*La collection de Raymond Heidinger foisonne d’objets de la croyance populaire, à usage religieux, ésotérique ou magique : Schabmadonna, petites vierges en terre cuite à gratter, croix de Caravaca, billets de protection à avaler ou à embrasser, billets qu’on pourrait appeler religieux : Rois Mages, Ste Agathe, St Zacharie,  billets « de la vraie longueur de Jésus » ; billets kabbalistiques, mélangeant textes latins et textes hébreux ; billets soi-disant magiques… Les gens d’alors n’attribuaient les orages ni à des causes naturelles, ni à la colère de Dieu, mais des esprits malfaisants et à des démons qui peuplaient l’univers et contre lesquels il fallait se protéger.

Pour compléter le tout, les artistes Le Miroir Fou, Jack le Hareng sanguinaire et Lucie SCHRIMPF exposent leurs œuvres aux styles variés, de la gravure médiévale à la peinture à l’huile en passant par le dessin. De quoi ravir les yeux des petits comme des grands.

Pass vaccinal et port du masque obligatoires.

Tarifs (entrée + exposition + animations + tablettes) :
Plein tarif : 6€
Tarif réduit : 4€
Abonnement annuel ou Pass famille : 14€

Groupes (+12 pers) :
se renseigner

Horaires d’ouverture : 14h à 18h.

Infos et réservations : 03 88 80 53 00 ou contact@maison-rurale.fr

Visu expo sorcières