SGC 2.2.4

Rechercher :

 

Visite guidée de la cuisine de la Maison Rurale de l'Outre-Forêt

Dans le corps de ferme traditionnel, la cuisine se situe du côté opposé à la porte d’entrée de la maison. C’est une pièce essentielle de la vie familiale et rurale. La Maison Rurale de l’Outre-Forêt vous propose une visite guidée de cette pièce à part dans l’organisation de la maison.

La cuisine : une pièce féminine

La cuisine est la pièce où travaillaient le plus les femmes : c’est leur domaine réservé. Elles œuvraient là quotidiennement pour la préparation des repas, la transformation et la conservation des aliments, l’élaboration des bouillies et de la pâtée pour les animaux. L’évier en grès, où se faisait la vaisselle, dispose d’un caniveau d’évacuation directe des eaux usées.

Une pièce pour se laver

C’est dans une bassine ou un baquet que toute la maisonnée faisait une toilette des plus sommaires ! L’eau du puits, mise à disposition dans les seaux rangés sur la banquette avoisinante, était utilisée parcimonieusement. En effet, l’adduction d’eau n’a été mise en place dans le village de Kutzenhausen qu’en 1970…

Les éléments de la cuisine

La cuisine typique de la ferme se compose de plusieurs éléments indispensables :

  • la cuisinière à bois et sa cheminée
  • les vestiges de la hotte-avaloir (antérieure à la cheminée)
  • l’évier en grès
  • le vaisselier et sa vaisselle
  • les ustensiles de cuisine
  • les casseroles et poêles pour faire à manger
  • l’arrière-cuisine

Dans la cuisine de la Maison Rurale de l’Outre-Forêt, le vaisselier, un « Omer » du 18ème siècle, simple et rustique, se dresse en face de la cuisinière des années 1930. Celle-ci remplace l’antique cuisinière à feu ouvert faisant partie d’un bloc-cuisine attesté par la hotte-avaloir bien visible au 1er étage ainsi que par l’ouverture dans le plafond.

L’étagère accueille poêles, cocottes et marmites en terre vernissée, en fonte, en tôle telles des reliques d’un passé plus ou moins lointain… Le moulin à café, en un rite quasi quotidien, offre une mouture assez grossière pour la réalisation d’un café « bouilli » consommé sans modération avec des rasades plus ou moins généreuses de lait.

À côté de la cuisine, la souillarde (ou arrière-cuisine), est ici l’espace réservé essentiellement au lait et à ses produits dérivés.

La poterie alsacienne

Les poteries de l’Alsace du Nord sont réputées dans toute la région. Tous les alsaciens possèdent chez eux des poteries en grès de Betschdorf avec leur décor typique peint en bleu ou encore de la poterie de Soufflenheim avec ses motifs symboliques.

À la Maison Rurale de l’Outre-Forêt, on trouve des pots à lait, des cruches à lait caillé ou des pots à beurre clarifié en grès de Betschdorf à côté des centrifugeuses et autres barattes. Dans l’étagère, ce sont des moules en terre vernissée de Soufflenheim qui sont exposés. À travers leurs formes et leurs dessins, ces poteries égrènent au fil du temps, les différentes fêtes calendaires ainsi que tout le symbolisme lié à la faune et à la flore.

 

Un placard de la cuisine de la Maison Rurale de l'Outre-Forêt

L'étagère

La cuisine typique des années 1920 à 1950 de la Maison Rurale de l'Outre-Forêt

La cuisinière à bois et sa cheminée

Préparation de gâteaux typiquement alsaciens

La table où sont préparés les repas