SGC 2.2.4

Rechercher :

 

L'histoire de la Maison Rurale

La création de la Maison Rurale de l’Outre-Forêt est issue d’un projet initié par le Cercle d’Histoire de l’Outre-Forêt. Ce dernier était à la recherche d'un corps de ferme typique de la région pour y installer un lieu de découverte de la vie rurale et l’ouvrir aux visiteurs : aussi bien aux touristes qu’aux personnes de la région, jeunes et moins jeunes.

Le projet initial

Le Cercle d’Histoire de l’Outre-Forêt, créé dans les années 1970 dans le nord de l’Alsace, a pour objectif de faire connaître l’Outre-Forêt et son histoire et de défendre son patrimoine. Aujourd’hui encore, ce cercle, devenu Cercle d’histoire et d’archéologie de l’Alsace du Nord (CHAAN), conduit des recherches qui aboutissent à la publication d’une revue trimestrielle. L’aire géographique à laquelle ces passionnés s’intéressent plus particulièrement - l’Outre-Forêt - correspond à l'ancien arrondissement de Wissembourg : elle est limitée par le Pays de Hanau à l'ouest, les Vosges du Nord et la Lauter au nord, le Rhin à l'est et la forêt de Haguenau au sud.

Dans les années 1980, le Cercle d’Histoire se met à la recherche d’un corps de ferme typique de l’Outre-Forêt pour y installer un musée. L’investigation menée par les membres du Cercle les conduit à Kutzenhausen : c’est dans ce village voisin de Soultz-sous-Forêts qu’un corps de ferme est alors proposé à la vente. Le maire d’alors, Georges Wagner, est également séduit par ce projet qu’il voit comme une piste de développement touristique et culturel.

Dix années de réflexion et de travaux

Le projet est soutenu par le SIVOM de Pechelbronn, structure intercommunale (aujourd’hui remplacée par la communauté de communes Sauer-Pechelbronn) qui achète, en 1988, le corps de ferme. Pour mettre en valeur et animer ce patrimoine rural à Kutzenhausen, une nouvelle association est créée : l'association des Amis de la Maison Rurale de l'Outre-Forêt (AMROF), présidée par Jean-Laurent Vonau.

Dix ans de réflexion et de travaux seront nécessaires pour mener à bien ce projet de « musée » de la vie rurale en Alsace du Nord : constituer les collections, définir une stratégie de développement, mettre aux normes les bâtiments pour permettre l’accueil de visiteurs tout en gardant leur authenticité… La Maison Rurale de l’Outre-Forêt ouvre finalement ses portes, pour la première fois, le 12 juillet 1998.

Les objectifs de la Maison Rurale de l’Outre-Forêt

L’association des Amis de la Maison Rurale de l’Outre-Forêt et la communauté de communes Sauer-Pechelbronn, épaulées par le Parc naturel régional des Vosges du Nord, se donnent pour missions :

  • d’offrir la possibilité de visiter un corps de ferme complet et représentatif du Nord de l’Alsace
  • de mettre en valeur et préserver les arts et traditions populaires de cette micro-région
  • de transmettre les savoirs et savoir-faire aux jeunes générations.

Aujourd’hui, un centre d’interprétation du patrimoine

Chaque année, la Maison Rurale accueille en moyenne 12 000 à 15 000 visiteurs, grâce notamment aux nombreuses animations mises en place par l’association, soutenue par la communauté de communes Sauer-Pechelbronn, l’actuel gestionnaire et propriétaire des lieux. Équipement touristique et culturel, la Maison Rurale de l’Outre-Forêt a obtenu du Conseil Général du Bas-Rhin, en 2008, le label "Centre d’interprétation du patrimoine" dans le domaine des Arts et Traditions Populaires.